Après la cuisine grecque, je continue cette série et vous emmène cette fois à la découverte des spécialités culinaires de la Croatie et la Slovénie, deux superbes pays.

Le parc national de Plitvice, le lac de Bled, le parc national du Triglav, les gorges de Vintgar… Autant de paysages magnifiques et lieux magiques que j’ai eu la chance de découvrir!

Je vous présente aujourd’hui quelques pépites culinaires qui valent le détour. Ces deux pays faisant partie de l’ex-Yougoslavie, les mêmes spécialités culinaires peuvent traverser les frontières, comme l’Ajvar la fameuse purée de poivron que l’on trouve dans les supermarchés en Serbie, mais aussi en Croatie et en Slovénie.

Cependant, si de nombreux mets traversent les frontières entre pays voisins, d’autres sont propres au pays qui les a créées comme le Strukli en Croatie ou encore les Slikrofis en Slovénie.

Petit tour d’horizon des spécialités culinaires de la Croatie et de la Slovénie.

Spécialités culinaires en Croatie

Ce pays où il fait bon vivre grâce à ses parcs nationaux sublimes et ses plages paradisiaques regorge de quelques spécialités qu’il faut au moins avoir goûté une fois dans sa vie.

Zagreb en Croatie

© A.C.


Plitvice en Croatie

© A.C.

Les spécialités culinaires pour les becs salés

La Sarma

Voilà un plat que j’ai beaucoup aimé. Il s’agit de feuilles de chou à choucroute farcies de viande et de riz et arrosées d’un bouillon de viande.

Accompagné d’une purée maison, ce plat est simple, savoureux et complet. Je vous le recommande chaudement si vous êtes de passage en Croatie !

le Sarma

© A.C.

L’Ajvar

Cette purée de poivron fait partie des spécialités culinaires de la Croatie et de la Slovénie. En effet, elle est disponible dans tous les supermarchés des pays de l’ex-Yougoslavie.

L’Ajvar était un accompagnement traditionnel des plats yougoslaves. Il n’est quasiment plus proposé dans les restaurants, mais les locaux continuent d’en manger chez eux. J’en ai ramené quelques pots à la maison et je m’en sers comme sauce pour mes pâtes avec un peu de parmesan et comme accompagnement pour les viandes.

Ajvar purée de poivron spécialités culinaires de Croatie

© A.C.

La Strukli

Voilà LE plat emblématique du pays. Il s’agit d’une sorte de lasagne croate composée de pâtes, de fromage et de crème. Il en existe plusieurs versions : nature, aux courges, à la truffe…

Des restaurants se sont spécialisés dans ce plat. Personnellement, j’ai testé la strukli nature et à la truffe. J’ai préféré celui à la truffe, car j’ai trouvé la version nature assez fade.

J’ai été assez déçu par ce plat. Le fromage utilisé n’a pas beaucoup de goût et l’ensemble n’est pas assez savoureux à mon goût. Mais testez-le tout de même afin de vous faire votre propre avis 😉

La strukli spécialités culinaires de Croatie

© A.C.

Le burek

Voilà un exemple de mets que l’on trouve partout en Croatie et pourtant il serait originaire de la Turquie et des autres pays des Balkans !

Le burek (aussi appelé “Borek”) est une spécialité salée à base de pâte feuilletée et fourrée au choix au fromage, à la viande ou aux épinards. Les boulangeries croates regorgent de bureks. Idéal pour un déjeuner sur le pouce.

Burek spécialités culinaires de Croatie

© A.C.

LA bonne adresse

Si vous voulez absolument tester la strukli, je vous recommande le restaurant monoproduit La Struk, spécialisé dans ce plat.
Situé à Zagreb, ce petit restaurant dispose d’une terrasse bien sympathique et d’une carte avec plusieurs saveurs de struklis salées, mais aussi sucrées.

Le personnel est agréable et les prix sont corrects. Pensez à venir tôt, car les places sont limitées !

La Struk Skalinska
ul. 5, 10000,
Zagreb, Croatie

Pour les becs sucrés

La Strukli

Comme dit précédemment, la strukli se décline en version salée et sucrée. Comme il s’agit du plat emblématique du pays, il serait dommage de ne pas goûter à sa version sucrée.

Pour ma part j’ai testé la strukli sucrée version miel et noisette dans le restaurant La Struk à Zagreb. Mon avis sur ce plat est toujours le même : rien d’extraordinaire !

Chocolat de Kras

On en trouve partout dans les supermarchés et les chocolateries. Le chocolat Kras est typique de Croatie. J’ai goûté à sa version « macaron » et « napolitain », j’ai apprécié la qualité du chocolat et la petite touche sympathique de gaufrette à l’intérieur de la tablette. 

À goûter au moins une fois car en plus les tablettes sont très abordables !

spécialités culinaires de Craotie Chocolat Kras

©A.C.

L’Orahnjača

Pâtisserie typique de Croatie, il s’agit d’un gâteau roulé et fourré à la noix. On en trouve dans la plupart des boulangeries et les jours de marché des pâtissières en vendent sur leurs stands.

J’ai pu goûter une tranche et malheureusement, ce fut une déception… le gâteau manquant cruellement de saveur !

La Kremšnita

Je n’ai pas eu l’occasion de déguster ce dessert traditionnel croate. On le trouve surtout à Zagreb (honte à moi, car j’y suis restée plusieurs jours !).

Il faut dire que toutes les précédentes pâtisseries croates ne m’avaient pas vraiment enchanté donc je n’ai pas cherché à goûter absolument cette spécialité. Pourtant, cela m’aurait peut-être réconcilié avec la pâtisserie croate ! Ce gâteau crémeux à la vanille ressemble fortement à un millefeuille. Ne faites pas comme moi et goûtez-y si vous en avez l’occasion 😉

LA bonne adresse

Je n’ai malheureusement pas de bonne adresse à vous conseiller pour déguster des desserts typiques croates. Baladez-vous dans les rues et arrêtez-vous dans quelques boulangeries qui vous sembleront agréables. Pour déguster des struklis sucrés, mon adresse reste la même que pour les versions salées : La Struk à Zagreb.

Il faut savoir que la Croatie est un grand pays et je n’ai pas eu l’occasion d’aller partout. En bord de mer, vous trouverez d’autres spécialités que je n’ai pas eu l’occasion de tester. Cette liste n’est donc pas exhaustive, ce n’est qu’un « échantillon » des plats typiques croates. À vous de découvrir le reste !

Spécialités culinaires en Slovénie

Certainement mon coup de cœur de ce road trip européen. Même si j’ai énormément apprécié l’Autriche et la Grèce pour leur architecture, la Croatie pour la beauté de ses paysages et la Serbie pour cette impression d’arrêt dans le temps, la Slovénie m’a ébloui par la multitude de paysages plus impressionnants les uns que les autres.

À chaque étape, un nouveau paysage encore plus sublime que le précédent…

triglav en Slovénie

©A.C.


Triglav en Slovénie

© A.C.

Côté gastronomie, on peut dire que c’est similaire à la Croatie. Pas de grande révélation de ce côté-là, même si certaines spécialités valent tout de même le détour.

Si j’ai surtout aimé la Sarma et le burek en Croatie, la Slovénie regorge de saveurs bien plus marquantes à mes yeux. On y retrouve le traditionnel Ajvar, cette purée de poivron que j’aime tant et quelques bureks au fromage également qui ont constitué mes nombreux pique-niques pas chers du midi.

Pour les becs salés

La Saucisse de Carniole

Cette saucisse fait partie intégrante de l’identité culinaire slovène. Elle possède même son IGP et mérite à 100% que l’on s’y attarde.

On la trouve dans de nombreux restaurants, souvent accompagnée de choucroute. Pour l’anecdote, la saucisse de Carniole a même été dégustée dans l’espace par l’astronaute Sunita Williams qui en 2006 l’avait glissé dans ses bagages ! Produite au pied des Alpes, cette saucisse est savoureuse et suit une recette bien définie, créée en 1896.

saucisse spécialités culinaires de Slovénie

©A.C.

Les Zlikrofis

Encore une spécialité que j’ai beaucoup appréciée. Il s’agit de pâtes fourrées à la pomme de terre. J’ai eu la chance de les déguster dans un très bon restaurant de Ljubljana au prix de 7 euros. Nappé d’une sauce aux champignons, ce plat est un délice !

zlikrofis-spécialités culinaires de Slovénie

©A.C.

LA bonne adresse

Druga Violina à Ljubljana. Une superbe adresse où l’on mange des plats savoureux à des prix plus que corrects. Toutes les spécialités du pays sont sur la carte. Je vous recommande d’arriver tôt afin de ne pas attendre trop longtemps qu’une place se libère. Ce restaurant est très réputé dans la capitale pour la qualité de ses plats.

Druga Violina,
Stari trg 21,
1000 Ljubljana, Slovénie

Pour les becs sucrés

Si j’ai beaucoup apprécié les plats salés typiques, les desserts ne m’ont pas franchement convaincu. Il faut dire qu’après mes déceptions sucrées en Croatie, je n’avais pas vraiment envie de continuer à parcourir le répertoire pâtissier d’un pays voisin.

Je sentais déjà venir la sombre arnaque d’une série de pâtisseries pas franchement à mon goût. Alors désolée de vous décevoir, mais cette rubrique pour becs sucrées va être courte puisque j’ai uniquement testé le Prekmurska gibanica et cela m’a amplement suffit !

Prekmurska Gibanica

Dessert typiquement slovène qui ne m’a pas du tout convaincu ! Il s’agit d’un gâteau épais de plusieurs couches à base de noix, de pommes, de pavot, de raisins secs…

J’ai eu l’impression qu’il y avait une sorte de chocolat très fade dans celui que j’ai mangé. Pourtant, lors de mes recherches sur Internet, il n’y avait aucune trace de chocolat dans les recettes. Alors hallucination ou pas, le Gibanica n’est pas franchement un dessert que je pourrais vous recommander.

En plus d’être très calorique, les saveurs ne sont pas franches et le tout ne donne pas un dessert très savoureux. Peut-être que je ne l’ai pas dégusté au bon endroit, mais l’idée d’en tester un autre ailleurs ne m’a même pas traversé l’esprit !

LA bonne adresse

Inutile de vous l’expliquer, je n’en ai aucune à vous recommander 😉

Si vous connaissez d’autres spécialités culinaires de la Croatie et de la Slovénie, n’hésitez pas à les mentionner en commentaire !

Vous aimez découvrir des faits insolites sur la cuisine du monde ? Abonnez-vous à la Lettre Gourmande et recevez en cadeau des fiches d’anecdotes insolites sur la world food ! 👇


.